La course aux .DE courts

Le registre des noms de domaine allemands (DENIC) a décidé d’ouvrir les enregistrements de .DE constitués d’un ou deux caractères. Cette ouverture aura lieu dès le vendredi 23 octobre 2009 ! Ce lancement est consécutif à une décision de justice en faveur de la société Volkswagen, désormais autorisée à déposer son vw.de.

Prémisses de l’affaire

Tout a démarré en 2004. La société Volkswagen porte plainte contre le registre allemand, DENIC, qui refuse l’enregistrement du nom de domaine vw.de.

DENIC invoque alors un problème technique qui rend impossible l’enregistrement de noms de domaine comportant une série de caractères similaire à une extension tels com.de, eu.de. Selon DENIC, le terme « vw » peut être considéré par son système comme étant similaire à une extension.

Cependant,il existe déjà trois noms de domaines enregistrés au DENIC ne comportant que deux lettres :
– db.de (Deutsche Bahn AG)
– hq.de (HQ Interaktive Mediensysteme GmbH)
– ix.de (Heise Zeitschriften Verlag GmbH & Co. KG)

Ces derniers ont été enregistrés avant 1997, date à laquelle le registre allemand a élaboré ses règles d’enregistrement.

De son côté, la société Volkswagen soutient que le fait d’autoriser un concurrent à enregistrer bmw.de, tout en refusant le dépôt de vw.de constitue une inégalité de traitement manifeste.

Après avoir été déboutée par le tribunal de grande instance (TGI) de Francfort en 2004, Volkswagen vient de voir l’arrêt de cette cour cassé en avril 2008.

Assouplissement des règles

Plus d’un an après cette décision de justice, DENIC fait volte face et annonce que les règles d’enregistrement de noms de domaine sous le .DE vont être assouplies. Cette déclaration faite le 15 octobre 2009 a une mise en application dès le 23 octobre 2009. Rapide !

Ainsi, il sera possible de déposer :
des noms de domaine de un ou deux caractères (chiffres ou lettres)
des noms de domaine identiques à des extensions comme COM.DE ou ORG.DE
– des chiffres identiques à des plaques d’immatriculation allemandes

Premier arrivé, seul servi

Toute personne intéressée par ce type de noms de domaine devra en faire part à son bureau d’enregistrement (« registrar ») qui sera autorisé à en faire la demande dès le 23 octobre 2009 à 9h00.

Chaque « registrar » sera autorisé à émettre un maximum de quatre demandes de dépôt par minute.
Les dépôts seront datés par un horodateur numérique à la milliseconde près.
Il n’y aura pas d’enchères et les dépôts se feront suivant la règle du « premier arrivé, premier servi ».

Certaines règles n’ont néanmoins pas été modifiées telles l’interdiction d’avoir un tiret au début et à la fin de la chaîne de caractère du nom de domaine et la limite maximale de 63 caractères.

On imagine les répercussions qu’aurait en France une décision similaire. L’Olympique de Marseille attaquerait l’Afnic pour obtenir son OM.FR en prétextant que le Paris Saint Germain a PSG.FR !

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur les noms de domaine courts
Lire nos articles sur l’Allemagne