DPML – MPML – TREX – Uni EP : qu’en est-il de ces systèmes de protection ?

Depuis le lancement du programme des nouvelles extensions en 2012, l’émergence de plusieurs systèmes de protection de marques via les noms de domaine ont vu le jour : certaines perdurent, d’autres naissent ou meurent.

En l’espace d’un an et demi, ce marché a évolué : SafeBrands souhaitait faire une mise au point sur l’évolution de chaque système de protection :

La DPML toujours présente et même PLUS !

La DPML est le système de protection proposé par Donuts qui permet de procéder au blocage d’un terme, correspondant à une marque déclarée au sein de la base TMCH, sous l’ensemble des extensions gérées par le registre, dont la liste est disponible sur le site de Donuts.

Fin d’année 2016, Donuts avait lancé la DPML Plus, système de protection renforcé de la DPML traditionnelle. A la base, ce produit devait être éphémère, le temps d’une opération marketing. Après réflexion et demande du marché, la DPML Plus est devenue un produit permanent.

Comparatif de la DPML et DPML Plus

DPMLDPML Plus
• Le terme choisit doit être correspondre à l’identique à la marque enregistrée au sein de la TMCH
• Blocage de la marque inscrite à la TMCH
• Les noms de domaine considérés comme premium dans les listes de chacun des TLDs ne sont pas couverts par la DPML
• Nombre illimité de réservations de noms de domaine par entité
• Un minimum de 4 caractères est demandé, mais 3 sont acceptés dans le cas où la DPML choisit est identique à la marque. Pas de caractères maximum.
• Overrides illimités pour le titulaire de la DPML
• Protection étendue à tous les nouveaux gTLDs de Donuts
• Le terme choisit doit être correspondre à l’identique à la marque enregistrée au sein de la TMCH
• Blocage de la marque inscrite à la TMCH et de 3 termes additionnels
• Protection étendue à tous les nouveaux gTLDs de Donuts • Le blocage couvre les noms de domaine correspondant à la marque considérés comme standard ou premium
• Nombre illimité de réservations de noms de domaine par entité
• Un minimum de 4 caractères est demandé, mais 3 sont acceptés dans le cas où la DPML choisit est identique à la marque. Pas de caractères maximum.
• Overrides illimités pour le titulaire de la DPML
•Le titulaire d’une DPML identique à celle du client DPML Plus ne pourra pas effectuer d’overrider (le client resterait donc maitre de son espace).
• Option supplémentaire payante permettant de bloquer plus de trois termes additionnels
Enregistrement sur 5 ansEnregistrement sur 10 ans

En cette fin d’année 2018, deux choses sont à retenir concernant les DPMLs Donuts:

  1. Effectif depuis le 17 septembre 2018, Donuts propose un nouveau produit, inclus d’office dans la DPML et la DPML Plus : « Homograph Protection ». Le système se base sur la norme Unicode et la table de correspondance associée et utilisée de manière internationale.
  2. Une augmentation du prix de la DPML et de la DPML Plus est prévue à compter du 1er janvier 2019 : le registre justifie cette hausse par l’ajout de nouveaux TLDs à sa liste depuis 2 ans : récupération de la gestion du .TRAVEL , fusion de Donuts & Rightside etc.

La fin de vie de la MPML

La MPML est un autre système de protection proposé par le registre Minds & Machines. Lors du dernier Icann Meeting qui s’est tenue à Barcelone fin octobre 2018, l’annonce est tombée : la MPML est vouée à disparaître ! Elle ne peut désormais plus être renouvelée et / ou enregistrée.

Qu’advient-il des extensions bénéficiant de la MPML ? Au fur et à mesure, il faudra migrer au cas par cas les MPML sous le TRex, nouveau système de protection qui couvre les TLDs de la MPML mais pas que…

TRex : le nouveau système de protection proposé par la TMCH

La Trademark Clearinghouse – TMCH – a été mise en place pour protéger les titulaires de marques dans le cadre du programme des nouveaux TLDs de l’ICANN en 2012. Son objectif est la centralisation des données de vos marques dans la perspective des enregistrements prioritaires de vos noms de domaine et de vous alerter en cas de demande similaire déposée par un tiers.

Fin septembre 2018, La TMCH a développé un nouveau service, appelé TRex (Trademark Registry Exchange), qui fournit une couche de protection supplémentaire, fonctionnant sur le même principe que la DPML Plus. A l’heure actuelle, le TRex couvre 40 extensions :

.bayern, .beer, .boston, .capetown, .casa, .cat, .cologne, .cooking, .de, .durban, .earth, .eus, .fashion, .fishing, .fit, .frl, .garden, .horse, .joburg, .koeln, .la, .london, .miami, .moe, .nrw, .osaka, .quebec, .rodeo, .ruhr, .scot, .surf, .tirol, .tube, .vip, .vodka, .wedding, .wien, .work & .yoga.

La couverture augmentera : la TMCH a l’intention d’étendre la portée du TRex chaque année en ajoutant de nouveaux TLDs, qui ne seront pas limités qu’aux new gTLDs mais comprendront également des ccTLDs et des legacy TLDs.

Tout achat du service TRex doit se faire par l’intermédiaire d’un agent accrédité TMCH, comme l’est SafeBrands.

Uni EP : le futur système de protection d’Uniregistry

Uniregistry prévoit de lancer son service de protection appelé Uni EP (nom temporaire du produit), inspiré par la DPML de Donuts. En cours d’élaboration, Uniregistry espère pouvoir lancer son service d’ici 1er trimestre 2019, au plus tard, 2e semestre 2019.

Pour information, le portefeuille actuel d’Uniregistry comprend 26 extensions :

.country, .audio, .car, .blackFriday, .auto, .cars, .christmas, .click, .diet, .flowers, .game, .gift, .guitars, .help, .hiphop, .hiv, .hosting, .juegos, .link, .lol, .mom, .photo, .pics, .property, .sexy, and .tattoo.

Les contours de l’offre nous sont totalement inconnus au moment de l’écriture de l’article. SafeBrands vous tiendra au courant dès réception d’informations complémentaires.


SafeBrands est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire sur l’un de ces systèmes de protection. N’hésitez pas à contacter nos chargés de clientèle en utilisant notre formulaire en ligne, par email info@safebrands.ca ou téléphone au +(1) 514 600-6124 ou +33 (0)1 80 82 82 60.