L’Allemagne reprend sa couronne

Le .DE allemand redevient la première extension pays au classement mensuel des enregistrements de noms de domaine. Elle récupère sa place perdue au profit du .CN chinois durant l’été 2008.

13 millions de .DE

La parenthèse n’aura finalement duré qu’un an. La flambée artificielle du .CN, soutenue par une opération de quasi gratuité locale, n’a pas résisté à la solidité allemande. Le .DE continue sa croissance mensuelle habituelle entre 0,5 et 1 % quand les chinois abandonnent leurs .CN au moment de payer leurs réabonnements. 7 % des .CN ont ainsi été rayés du web durant l’été…

Le classement du mois d’aout confirme la bonne santé du .RU russe et du .COM.BR brésilien avec une progression entre 4,5 et 5,5 %. La Pologne repasse devant le .FR français dans un nouveau chassé croisé franco-polonais (le deuxième en 2009) digne des autoroutes du sud de la France en cette période estivale.

.MOBI corrige ses chiffres

La grosse chute de l’été est pour le .MOBI. Vous avez bien lu moins 30 %. Que se passe t-il pour l’extension générique dédiée au contenu adapté aux téléphones portables ? Elle n’est pas victime de la grippe H1N1, rassurez-vous ! Non. Son registre a tout simplement décidé de publier uniquement les noms encore enregistrés en .MOBI et plus les noms de domaine déposés mais non réabonnés depuis sa création en 2006. Une actualisation statistique nécessaire et conforme à notre classement qui prend en compte les noms de domaine réellement enregistrés. Cela fait donc 30 % d’abandons en trois ans. Un résultat pas si mauvais mais la mise à jour fait mal.

Parmi les progressions qui font gagner au moins une place aux extensions, on note le .HU hongrois, le .UA ukrainien, le .MX mexicain, le .CL chilien, le .PRO ou le .EC équatorien. L’été aussi, les noms de domaine se déposent !

Pour en savoir plus :
Classement-extensions.com